Capitalisme social : une vision plus large du progrès national

Comment mesurer le progrès économique ? Les pays peuvent-ils adopter des politiques capables de rendre les sociétés plus prospères et plus durables ?

Le Capitalisme Social est la première étude d‘Aberdeen Standard Investments Research Institute. Les auteurs ont mis au point un nouvel indicateur du succès national. Il combine les mesures des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs économiques avec des indicateurs de développement durable. Il s’appuie sur un nouvel indice interne environnemental, social et de gouvernance (ESG) commun à 135 pays.

Notre recherche a identifié 46 pays « capitalistes sociaux ». Il s’agit des pays qui ont enregistré une croissance économique systématiquement soutenue et une bonne performance ESG. La plupart sont des pays émergents. Nous estimons qu’ils présentent un environnement favorable pour être des leaders en matière économique et de développement durable au cours des 20 prochaines années.

La Chine et l’Inde ne sont pas des « capitalistes sociaux » malgré leur solide performance économique. Pour le devenir, la Chine devra améliorer la transparence et avoir une meilleure représentation au sein de ses institutions politiques et de gouvernance. Quant à l’Inde, les autorités devront s’attaquer aux problèmes environnementaux et réduire les inégalités sociales.

La majorité des pays européens ont obtenu de bons résultats au regard de nos indicateurs ESG. Mais leurs progrès économiques ont été décevants. Le risque est que les pressions populistes finissent par ébranler les efforts en faveur des objectifs de développement durable.

Contrairement aux idées reçues, le Japon obtient de très bons résultats en matière de dynamisme économique. La décroissance de la population masque une performance relativement solide en termes de productivité.

La plupart des pays ne prennent pas de mesures suffisantes pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre ni améliorer la qualité de l’air. Et si les inégalités en matière de revenus entre pays développés et pays émergents se sont réduites, les disparités à l’intérieur des pays sont élevées et continuent de se creuser. Il est essentiel de s’attaquer à ces problèmes. Sans progrès, il pourrait s’avérer impossible de continuer à mener les réformes économiques nécessaires.

Notre étude montre qu’une bonne performance économique ne doit pas nécessairement se faire au détriment des objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance qui unissent les sociétés. Elle offre une vision plus large du monde.

Avertissement

Avertissement - La valeur des investissements peut évoluer aussi bien à la hausse qu'à la baisse et les investisseurs sont susceptibles de ne pas récupérer l'intégralité de leurs placements. Avant tout investissement, veuillez vous référer à la rubrique facteurs de risques du prospectus et plus particulièrement à la catégorie de risques associés.